Heeft u vragen?

5 questions financières importantes en cas de mariage… ou de divorce

Assurances: on supprime ou on cumule?

D’accord, un couple fraîchement marié a peut-être en tête des activités plus romantiques que cela, mais vérifier quelles assurances vous avez en double et que vous pouvez donc supprimer est quand même un must. Des assurances pour personnes mariées sont en effet plus avantageuses que des assurances pour personnes seules. Évitez les doubles frais et cumulez vos assurances. Attention à vous assurer suffisamment car un couple marié est responsable l’un de l’autre. Et ceux qui décident de se séparer font bien de supprimer les assurances communes le plus vite possible.

Un mobilier conséquent

I’Il ne veut se séparer sous aucun prétexte de sa collection de vinyles, elle du buffet de sa grand-mère. Se marier et cohabiter, ça veut aussi dire qu’il faut partager des meubles et d’autres objets. Pour cette raison, mieux vaut assurer son mobilier pour récupérer les frais de ces achats en cas d’incendie, d’inondation ou de vol. Parfois, cette assurance mobilier est déjà incluse dans votre assurance incendie, parfois non. Un seul mot d’ordre: vérifiez. Vous pouvez établir un inventaire en parcourant chaque pièce, ou alors vous vous faites assurer pour un montant maximal fixe. L’un des partenaires s’en va? Il ou elle devra alors souscrire une nouvelle police à sa nouvelle adresse: pour la nouvelle habitation et aussi pour la partie du mobilier qu’il ou elle emporte. La fameuse collection de vinyles ou le vieux buffet reçu en héritage aussi, donc!

Jusqu’à ce que la mort nous sépare

Prendre une assurance, c’est aussi – bien malheureusement – devoir réfléchir parfois en termes de scénarios catastrophe comme un décès. Prenez une assurance vie ou une assurance décès. Si votre partenaire gagne moins que vous, il ou elle et vos enfants peuvent continuer à bénéficier du même niveau de vie, après votre décès aussi. Si vous divorcez, vous préférez peut-être éviter que votre ex-partenaire profite de votre argent. Adaptez pour cela les clauses bénéficiaires des assurances existantes en cas de divorce. Ces clauses stipulent qui peut bénéficier de l’assurance si l’un des partenaires vient à décéder. N’oubliez pas non plus d’adapter ceci dans le cas d’une assurance de groupe, d’une épargne pension et d’un contrat d’épargne ou d’investissement.

Faites fructifier votre union

Le saviez-vous? Se marier, ça peut rapporter! Quelqu’un qui se marie et qui a un faible revenu peut utiliser ce qu’on appelle un “coefficient de mariage”. Cela permet au partenaire qui gagne le plus d’être moins imposé, ce qui donne un salaire net plus élevé. Si votre salaire net disponible change en raison de cet avantage de mariage, il est aussi utile de vérifier si votre rente d’incapacité de travail ou votre revenu garanti est encore correctement assuré dans le cas où vous tombez malade.

Après les noces, voilà les gosses!

L’arrivée d’enfants est un corollaire de pas mal de mariages mais en avoir n’est pas gratuit, bien évidemment. Pensez à l’accouchement tout d’abord, et bien plus tard, si votre fille se casse la cheville pendant son entraînement de skateboard. Une assurance hospitalisation couvre tous les frais médicaux et paramédicaux. Votre fils balance son boomerang par mégarde dans les vitres du voisin? C’est l’assurance familiale qui interviendra. Faites attention à ce que cette familiale couvre toute la famille et pas uniquement un partenaire. Voilà deux incontournables pour tous les couples qui attendent des enfants.

 

Baloise

Terug

Contact

Verzekeringsmakelaar
Drees Life Services
Jaarbeurslaan 17, bus 12, 3600 Genk
T. 089 23 33 01
info@dreeslifeservices.be
FSMA 60819A
RPR 0479.427.943